La niche à chien fait de la résistance. (Vitry-sur-Seine)

20 avril 2009

Par nature, les fonctionnaires sont toujours à la recherche de quelque chose à voler.

.

 


Tout ce que l’on voit de l’Europe ne sont que des images.



Par nature, les fonctionnaires sont toujours à la recherche de quelque chose à voler.

 

 

Des institutions fantômes (De l’encre noire sur du papier !)
Ponctuellement, les médias produisent un éclairage positif sur des institutions ou des administrations qui ne sont rien d’autres que des images.

 

Il faut se méfier des images.
Ces belles images masquent des fonctionnaires incompétents, intouchables, payés à prix d’or pour ne rien faire et de plus, toujours à la recherche de quelque chose à voler ou d’une saloperie à faire.

Ces fonctionnaires intouchables sont au service d’un système qui gagne à pourrir la vie du plus grand nombre.

 

 

Une parcelle de 250 m2 de terrain

 

 

Elle faisait bonne figure, cette petite maison à Vitry sur Seine. De plus, au regard des spéculateurs, elle est bien située. Elle est construite sur un terrain stratégique à l’angle de deux rues, au cœur d’une zone industrielle. Une zone industrielle qui doit être rénovée.

Élus et promoteurs s’y intéressent, à cette maison. Ce qui les intéresse, les promoteurs, ce sont les 250 m2 de terrain.

Ils sont gourmands, ces promoteurs. Il faut dire qu’ils ne sont pas n’importe qui. Ils ont des noms et des moyens ! Comme on va le voir, ils possèdent de gros moyens et de gros bras. (L’administration et les flics)

Pour augmenter le profit spéculatif, il faut s’emparer du terrain à bon compte. Bon compte veut dire ignorer la maison.

Pour se donner une idée, dans le passé, cette maison a brûler par deux fois. Cette maison à usage d’habitation sera reconstruite. Depuis, on ne compte plus les exactions, notamment les provocations de toutes sortes.
Les policiers n’ont jamais le temps de faire le travail que l’on est supposé attendre d’eux. En revanche, pour les provocations, ils sont disponibles à temps plein, 24 h sur 24.

Il faut dire aussi que les conséquences des exactions sont toujours à la charge, soit de la collectivité, soit des locataires ou mieux encore, à la charge du propriétaire.

En finale, les élus, promoteurs et quelques autres n’auront donc que le bénéfice. Tout se joue dans l’ombre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :